Fiche Pays Canada

Canada

Intitulé officiel du pays : Canada
Capitale du Canada : Ottawa
Superficie : 9 984 670 km²
Population : 33 998 600 habitants
Peuples et ethnies : Le peuple canadien se caractérise par sa diversité. 34 ethnies différentes d'au moins 100 000 personnes ont été recensées en 2001. Les gens qui se disent "Canadiens" parce que leurs ancêtres arrivés au temps de la colonisation et ayant formé l'ethnie canadienne représentent 39.4 % de la population, suivis par les Anglais à 20.2 %. Viennent ensuite les Français pour 15.7 %, les Ecossais pour 14 %, les Irlandais pour 12.9 %. Plus minoritaires, viennent ensuite les Allemands à 9.3 %, les Italiens pour 4.3 %, les Chinois pour 3.7 %, les Ukrainiens à 3.6 % et enfin les Indiens d'Amérique du Nord pour 3.4 %.
Langues : L'anglais et le français sont les deux langues reconnues comme des langues officielles étant respectivement les langues maternelles de 57.8 % et 22.1 % des citoyens canadiens.
Religions : Tout comme les peuples, les religions sont très nombreuses au Canada, avec une majorité de chrétiens. Parmi ceux-ci, 43.6 % sont catholiques et le reste des chrétiens sont protestants affiliés notamment à l'Eglise unie du Canada. Si 17 % des Canadiens se disent d'aucune confession religieuse, il n'en demeure pas moins que 6.3 % de la population est adepte d'autres religions que le christianisme.
Institutions politiques : Monarchie constitutionnelle
Reine : Élisabeth II
Gouverneur Général : David Johnston
Premier ministre : Justin Trudeau


Histoire du Canada

Les terres qui forment dorénavant le territoire du Canada sont occupées depuis des millénaires par de nombreux peuples et des cultures diverses. Le reste des habitants sont des immigrants ou leurs descendants. C'est pourquoi, le Canada est souvent qualifié de "nation d'immigrants".


On dénombre au Canada trois grands groupes principaux : les Inuits, les Métis et les Premières nations. De tous ces peuples sont issues 50 langues, pour la majorité endémiques. Il semblerait que le terme Canada vienne du terme "Kanata" voulant dire peuplement chez les Hurons-Iroquois, l'une des premières nations du pays.


Ce n'est qu'en 1867, le 1er juillet, que le Canada est devenu officiellement un pays lors de la "Confédération". Avant cela, les différents peuples arrivaient amenant avec eux, leur culture, leurs lois, leur langue et leur système de gouvernement. C'est le cas des Anglais et des Français. En 1763, le Canada est appelé "l'Amérique du Nord britannique" suite à de longs affrontements entre les Britanniques et les Français.


Au XIXe et dès la fin du XVIIIe siècle, le Canada a vu de nombreux Afro-Américains et des loyalistes de l'Empire-Uni immigrer, fuyant ainsi les Etats-Unis pour un pays où l'esclavage était aboli du fait des affinités britanniques.


L'afflux de migrants venus d'Europe fut très important à partir du milieu du XIXe et au début du XXe siècle, ceux-ci étant en quête d'une vie meilleure et offrant de nouvelles perspectives. Si une grande majorité travaillent comme agriculteurs dans les prairies de champs de blé, d'autres sont dans les mines, les usines ou encore dans les camps de bûcherons. Les installations se font principalement dans les provinces de l'ouest par une majorité de gens venus de Chine, de l'Inde ou encore du Japon. Ils représentent alors une excellente main-d’œuvre lors de la construction du réseau ferroviaire reliant les côtes ouest et est favorisant ainsi la colonisation à l'intérieur du pays.


Une nouvelle vague d'immigrés et de réfugiés européens afflue après chacune des guerres mondiales, participant ainsi à la période de reconstruction d'après-guerre et à la reprise de l'économie. C'est pendant et après la Seconde Guerre mondiale que les Canadiens se sensibilisent aux besoins de leurs réfugiés et aux envies des familles de rester unies.


Les 50 dernières années ont vu des gens fuir partout dans le monde les guerres civiles, les catastrophes naturelles ou encore les troubles politiques et venir trouver refuge au Canada.


Le développement du canada nécessite encore de voir arriver de nouveaux immigrants pour s'enrichir de nouvelles compétences et dénicher de nouveaux talents, comme cela s'est déroulé par le passé. C'est une attitude qui transpire franchement dans les différentes politiques du pays en faveur des réfugiés et des immigrants. Aujourd'hui, le Canada est devenu la patrie d'immigrants en provenance de plus de 240 pays. La majeure partie opte pour la citoyenneté canadienne, une fois qu'ils s'y sont établis et qu'ils ont rempli toutes les obligations.



Géographie du Canada

Le territoire du Canada s'étend d'un océan à l'autre sur près de 5 000 km en traversant les lacs supérieurs, longeant le 49e parallèle jusqu'aux Grands Lacs. C'est le pays de véritables espaces vierges et qui s'étend plus loin que le cercle polaire dans sa partie nord.
Il est possible de découper le Canada en 5 zones :

  • la région des Appalaches au sud-est (Provinces maritimes) ;
  • « le bouclier canadien » sur la partie est du pays et dans son centre (sud de l'Ontario et du Québec, région du Saint-Laurent) ;
  • les Prairies (une partie de l'Alberta, la Saskatchewan et le Manitoba
  • A l'ouest, la barre des Rocheuses ;
  • la façade pacifique, aux températures clémentes et fréquemment sujettes aux pluies.

Toute l'activité du pays est concentrée dans la partie ouest du pays, au détriment de la partie est qui l'est moins quand on s'éloigne des Grands Lacs ou de la vallée du Saint-Laurent. L'activité économique et culturelle se concentre pour sa part dans les régions de Montréal et de Toronto.

Terre-Neuve, l'île du Prince Edouard, la Nouvelle-Ecosse et le Nouveau-Brunswick formant l'espace atlantique se distinguent par leur ouverture vers l'océan, alors que l'on constate également une place importante occupée par l'agriculture.
L'axe dynamique du Canada a longtemps été formé par l'Ontario et le Québec
Une partie plus agricole caractérise le sud de l'Alberta marqué par de nombreuses prairies et par le Manitoba plus dédié aux cultures et à l'élevage de bétail. Calgary pour sa part se fait connaître par la découverte pétrolière, alors que des villes comme Saskatoon, Winnipeg et Regina se sont développées grâce au chemin de fer.
Sur la côte pacifique, on trouve des villes au fort développement industriel et commercial comme en Colombie- Britannique et plus particulièrement à Vancouver. Cette ville exporte vers l'Asie, lieux d'origine de ses principaux habitants.
Le Grand Nord pour sa part se caractérise par des petits centres urbains qui ont un développement plus administratif et commercial, mais reste néanmoins peu exploité et de grande ampleur. Cette région est également un véritable refuge pour les Amérindiens.


Climat au Canada

Le climat canadien change en fonction des régions. Au sud, où résident une majorité de Canadiens, il fait beaucoup plus chaud. Dans cette partie, sauf dans le littoral pacifique, les journées sont chaudes en mai et septembre, même si les nuits sont fraîches. En juin, il fait chaud, alors que les pics de chaleur sont atteints en juillet et août. En octobre, les températures se rafraîchissent et peuvent même être très fraîches, alors que novembre connaît des débuts de gel. Décembre, janvier et février sont des mois très froids même si on peut connaître de belles journées ensoleillées. Mars et avril voient arriver le redoux et le dégel.

  • Les vignobles bénéficient pleinement du temps qu'il fait vers les chutes du Niagara. C'est ici que l'on fabrique le célèbre ice wine, un nectar tiré de raisins en partie déshydratés par le gel et le froid. On peut également admirer la beauté des chutes du Niagara prises partiellement dans la glace.
  • Trois zones climatiques distinctes peuvent se remarquer dans l'ouest du pays. Sur la côte pacifique, le climat est humide et doux avec des pluies nombreuses en hiver et éparses en été. Les grandes chaleurs sont rares. La Colombie-Britannique et plus particulièrement l'intérieur sud est très sec et il n'est pas rare d'y trouver la canicule. Les Rocheuses quant à elles soufrent d'un climat alpin, sec et froid.
  • Le soleil prédomine dans l'Alberta, le Manitoba et la Saskatchewan et cette région bénéficie d'un climat continental sec.

Parcs nationaux et provinciaux

De nos jours, on dénombre une quarantaine de parcs nationaux au Canada, ainsi que de nombreux parcs régionaux qui vont être sous la tutelle des autorités locales. Ces parcs contribuent à la préservation des ressources naturelles et à l'activité touristique donnant accès aux visiteurs aux différentes richesses naturelles.
Vous pourrez également y trouver des aires de camping et de pique-nique dans de magnifiques endroits et toutes les indications nécessaires auprès des naturalistes.


Respect de la nature : dans la limite des parcs il est interdit de fumer, de faire des coupes sauvages et de jeter des détritus. Il est également interdit de nourrir les animaux pour éviter que ces derniers perdent leur autonomie et dépendent de l'homme.


Vous pourrez repérer les parcs nationaux sur les panneaux routiers grâce à un castor. Certains sont fermés hors saisons ou ne proposent que des services réduits en cette saison. Ils vous sera demandé de payer un droit d'entrée.


"
t

150

créateurs de voyages

r

19988

avis de voyageurs

d

Garantie

Capital 7,7m€ & Assurance 8m€

Paiement Sécurisé

o

1500

suggestions d'itinéraires 100% personnalisables

U

131920

voyageurs nous ont fait confiance

Haut